Honneurs de mi-saison dans la LFUQ

Dossier: Bilan de mi-saison

Dans ce billet, Victoire et OR octroie ses honneurs de mi-saison dans les catégories suivantes:

  • Joueur Offensif par excellence
  • Joueur Défensif par Excellence
  • Joueur des Unités-Spéciales par Excellence
  • Joueur de Ligne par Excellence
  • Recrue par Excellence
  • Entraîneur de mi-saison

Je nomme un récipiendaire ainsi qu’1 ou 2 joueurs dignes de mention.

* * *

JOUEUR OFFENSIF : Simon Charbonneau-Campeau, Rec, V&O

SCC est intraitable depuis le début de la saison. Photo: Maxime Picard

37 catchs, 617 verges, 7 TD

SCC poursuit sur sa lancée, lui qui a terminé la saison dernière comme représentant de la conférence Québec au trophée HEC Creighton (remis au joueur par excellence au Canada). Sa progression est fulgurante et il semble inarrêtable cette année, battant à répétition les doubles couvertures qui lui sont envoyées. Saura-t-il maintenir le rythme en 2e partie de campagne? S’il y arrive, c’est peut-être à la porte de la NFL que Simon cognera au printemps…

DIGNE DE MENTION

 Sébastien Lévesque, porteur, Laval. (82 courses, 554 verges, 4 TD)

Le porteur #15 est le joueur le plus important de l’offensive lavaloise. Une bonne partie des succès de la meilleure équipe au Canada repose sur ses épaules et il livre la marchandise. S’il continue sur sa lancée, on peut prévoir une autre saison régulière parfaite pour le R&O.

* * *

JOUEUR DÉFENSIF : Max Caron, LB, Stingers

Max Caron est le joueur défensif le plus complet de la LFUQ depuis le début de la campagne. Photo: Dom Bernier

 51 plaqués dont 5.5 pour pertes, 2.5 sacks, 2 FF, 3 FR, 1 Int, 1TD

Dans une conférence qui regorge de bons secondeurs, c’est celui de Concordia qui vole la vedette. Il est le meneur au Canada en terme de plaqués et est le joueur qui a le plus d’impact pour sa défensive; il est partout sur le terrain. Si les Stingers peuvent aspirer à percer en séries cette année, c’est avant tout grâce à lui.

DIGNE DE MENTION

Jonathan Beaulieu-Richard, LB, Mtl. (42 plaqués, 1 sack)

Jonathan fait tourner bien des têtes en ce début de saison. Il est le joueur le plus dominant d’une défensive relativement jeune. C’est le leader sur le terrain pour les bleus et un joueur d’impact.

Kevin Regimbald, LB, UdeS. (26 plaqués, 2.5 sacks, 2 Int)

Kevin est probablement le secondeur le plus polivalent au Québec: il excelle tant en couverture de passe que contre le jeu au sol et en situation de blitzs. Sa versatilité aide grandement son coordonateur Marc Loranger à varier ses appelations de jeux.

* * *

JOUEUR DES UNITÉS SPÉCIALES: William Dion, botteur, V&O

William Dion est le botteur le plus constant de la conférence. Photo: Johany Jutras

12 en 13 sur les placements, 50 points marqués, moyenne de 39.3 verges par punt

William connait son meilleur début de saison en carrière. Il est constant tant sur les bottés de dégagements que sur les placements. Son contrôle donne un grand avantage au V&O, qui aligne les meilleures unités spéciales de la conférence. Pour atteindre les rangs professionnels, il devra faire une différence quand ça compte le plus: en séries.

DIGNE DE MENTION

Mikhail Davidson, retourneur, Mtl. (moyenne de 148 verges d’attaque totale par match)

Il est rare que l’on voit une recrue avoir autant d’impact à ses premiers pas sur le circuit universitaire. Lorsqu’il a le ballon entre les mains, il peut traverser le terrain à chaque fois. Il est rapide et décisif sur les retours; il est une menace pour les équipes adverses.

Ismaël Bamba, retourneur, UdeS. (moyenne de 20 verges par retour de botté de dégagement, 1 TD et de 27 verges par retour de botté d’envoi)

L’apport d’Ismaël sur les unités spéciales est indéniable. Il est probablement le joueur le plus explosif à avoir fouler le terrain de Sherbrooke depuis Sam Giguère. Les équipes adverses évitent déjà à tout prix de lui botter le ballon. Il devrait en ramener 1 ou 2 autres pour un touché d’ici la fin de saison.

* * *

JOUEUR DE LIGNE: Arnaud Gascon-Nadon, DE, Laval

Arnaud Gascon-Nadon cause des maux de têtes aux offensives adverses. Photo: Rougeetormania

10.5 plaqués dont 7 pour pertes, 6 sacks, 1 Int, 1 TD, 1FF

Arnaud reprend le travail de destruction qu’il avait entammé l’an dernier. À sa 2e année avec le R&O, il s’établit très clairement comme le joueur le plus difficile à bloquer de la conférence. Sa capacité à faire des gros jeux lorsque ça compte est inégalable. Il est la pierre angulaire d’un front défensif dévastateur.

DIGNE DE MENTION

Matthew Meyer, DE, Concordia. (12.5 plaqués, 7.5 pour pertes, 6 sacks)

Matt est un joueur clé pour la défensive agressive des Stingers; c’est lui qui menace le plus le quart-arrière adverse depuis le début de la saison. À sa 2e saison sur le circuit universitaire, il est vraiment en train de se faire un nom.

Jean-Alexandre Bernier, DT, Laval. (13 plaqués, 7.5 pour pertes, 3.5 sacks)

J-A est dominant au centre de la ligne de mêlée. Il occupe une position peu flamboyante mais réussi tout de même à faire parler de lui. Il bénéficie sans aucun doute de la présence d’Arnaud, mais mérite tout ce qui lui arrive.

* * *

RECRUE : Jérémi Doyon-Roch, QB, V&O

Jay Roch répond avec applomb aux hautes attentes placées à son égard. Photo: Johany Jutras

105 en 181, 1384 verges, 8 TD, 4 Int

Jérémi réussi à s’imposer, à son année recrue, comme l’un des meilleurs quarts au Canada. Alors que la pression ne pouvait être plus forte sur ses épaules, il répond avec applomb. Son équipe est présentement 4e au pays et croit plus que jamais en ses chances de championnat. C’est son irréprochable éthique de travail qui le mène à tant de succès tôt dans sa carrière.

DIGNE DE MENTION

Byron Perez-Archambault, LB, Mtl. (25 plaqués, 5 pour pertes, 3 sacks)

Après avoir changé d’université non pas 1 mais 4 fois avant que la saison commence, Byron démontre pourquoi il était un joueur si hautement recruté. On doit dire que l’impact qu’il a dès cette année sur la défensive de Mtl est impressionant. Le niveau de performance qu’il peut amener à Mtl pour les années à venir est épeurant.

* * *

MEILLEUR COACH: André Bolduc, V&O

André Bolduc semble être en parfait contrôle de son équipe. Photo: Cyberpresse

4 victoires, 1 défaite

Coach Bolduc était de loin l’entraîneur au poste le plus à risque en début de saison. En dernière année de contrat, avec des attentes élevées et un club à maturité, il fallait des résultats en 2011. Jusqu’à présent, le coach et son staff d’entraîneurs répondent aux attentes et se dirrigent tout droit vers la tenue d’un premier match de séries au stade de l’UdeS.

DIGNE DE MENTION

Tony Adonna, Bishop’s. (2 victoires, 3 défaites)

Il est rare que l’on souligne le travail d’un entraîneur lorsque son équipe gagne moins de la moitié de ses matchs. Si l’on prend en compte tout ce qui c’est passé à Bishop’s au cours de la saison morte, le niveau de jeu que les Gaiters présentent sur le terrain est remarquable. On aimerait voir une amélioration au niveau de la discipline des mauves en 2e moitié de saison.

About these ads

4 réponses à “Honneurs de mi-saison dans la LFUQ

  1. Je n’ai jamais vraiment vu jouer Sam Giguère, dirais-tu que SCC lui est supérieur. Moi il m’impressionne vraiment

  2. MEILLEUR COACH: André Bolduc, V&O ???

    Je pense qu’il n’y a pire de situations que d’arriver en tant que coach suite à un congėdiement d’un chef apprécié au point que les joueurs eux-mêmes ont menacés de quitter le programme. Tout fut à rebâtir, incluant une crédibilité au niveau du recrutement. C’est donc dans la tumulte que Maciocia a pris les commandes dans le bas de la pente. Résultat à date? Un programme revitalisé, une fiche gagnante de 6-2 avec en prime d’avoir déjà atteint un objectif que Sherbrooke avait à coeur mais n’a pu concrétiser: Battre le Rouge et Or. Les receveurs des Carabins viennent du collégial "pas AAA", de gros recrutements pour Laval et Sherbrooke, bref une équipe jeune qui a subit sa part de problèmes. Les joueurs ont embarqué, et l’équipe la plus pénalisé des dernières années a changé de visage. En ce qui me concerne, c’est Maciocia haut la main, et Bolduc est bon deuxième, mais loin derrière.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s